Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 
Aux grandes femmes la patrie reconnaissante.

… parce que promouvoir aussi, des modèles féminins, participe à gommer un déséquilibre dans l’inconscient collectif, afin que les personnes soient perçues sur leurs seuls actes ou leurs seules compétences.

N’en déplaise aux misogynes, représentants du personnel pour certains, censés se battre pour l’égalité professionnelle  … en tout cas, pas à la CFTC SCALIAN et c’est une fierté pour nous...,
Joséphine Baker a bel et bien reçu la reconnaissance qu’elle mérite, en entrant au Panthéon le 30 novembre 2021 !

Tant de modèles de carrières, dont certains n’étaient pas réputés particulièrement « féminins », regroupés sur une même femme : chanteuse, danseuse, pilote d’avion, agent de renseignement (voir article Joséphine Baker : La résistance au féminin  sur le site du CSE).
Sans parler de son engagement dans des causes humanistes, qu’elle mettra notamment en pratique en adoptant douze enfants d’origines et de couleurs multiples : sa « tribu arc-en-ciel ».
Cette femme, d’une grande générosité, a activement participé à la lutte pour l’émancipation des femmes et contre les discriminations des noirs (notamment auprès de Martin Luther King), des juifs (notamment dans la résistance).
Américaine de naissance et Française de cœur, elle rêvait d’un monde fraternel dans lequel chacun pourrait s’épanouir.

De quoi inspirer les jeunes filles, mais faut-il encore que tous ces talents soient mis dans la lumière… !
Il y en a tant que l’Histoire a « oubliés » ou minimisés afin d’éviter de les reconnaitre…
Car on sait bien que l’existence (ou pas) d’un modèle professionnel permet de légitimer (ou pas) une orientation, un parcours, une candidature, un poste, tant aux yeux de la communauté qu’aux yeux de la personne elle-même.

De nos jours, la loi permet l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes, mais force est de constater que sur le terrain ce n’est pas le cas ; et même si les écarts relevés sont moins importants que dans certaines entreprises, Scalian ne fait pas exception à cette règle.
C’est bien là que se situe l’enjeu aujourd’hui : changer les mentalités pour que l’égalité ne soit plus un concept mais une réalité.